LE VIGNOBLE DE BORDEAUX

Guide des vins de Bordeaux

Située sur la côte atlantique, sur la rive gauche et droite de la Gironde, le vignoble Bordelais s’étend de l’Ouest de la Garonne à l’Est de la Dordogne sur plus de 119 000 hectares de vignes et 60 appellations (1). Le vignoble est divisé en 5 sous régions : La Rive droite, l’Entre-deux-Mers, Le Sauternais, les Graves et le Médoc.La région bordelaise produit 90% de vins rouges et est le premier exportateur de vins tranquilles d’AOC (1).

Carte du vignoble Bordelais, appellations cépages bordeaux, appellations bordeaux, guide du vin bordeaux, région bordeaux vin

Carte du vignoble Bordelais

Accédez en un clic à la rubrique de votre choix : histoireterroirvins et cépages.


HISTOIRE

Histoire des vins de Bordeaux, guide des vins de bordeaux

Depuis plus de 2000 ans, les vins de Bordeaux fascinent et font l’objet d’un savoir-faire reconnu dans le monde entier. L’apparition de la vigne remonte en effet au premier siècle après JC, lorsque des guerriers celtiques (les Bituriges vivisques) plantent l’ancêtre du Cabernet : le cépage Biturica, connu pour être plus résistant au froid. Ce dernier facilitera les échanges commerciaux pendant l’occupation romaine, échanges qui continueront de se développer au 12ème siècle, lorsqu’Alienor, Duchesse d’Aquitaine, épousera Henri Plantagenet, le futur roi d’Angleterre. Une activité commerciale importante avec la Grande Bretagne aura lieu pendant cette période, facilitée par l’accessibilité et la proximité du port de Bordeaux depuis la Grande Bretagne.

Fragilisée par la guerre de cent ans entre les 14ème et le 15ème siècles, Bordeaux devra attendre le 17ème siècle, pour voir prospérer une nouvelle ère commerciale avec de nouveaux clients : les Hollandais, les Hanséates et les Bretons. Ces derniers développent de nouvelles habitudes commerciales puisqu’ils importent en plus du vin rouge, des vins blancs secs et doux destinés à la distillation.

Les exportations viticoles Bordelaises continuent de croître et de conquérir de nouveaux clients à travers les siècles. Au 18ème siècle, ce sont St-Domingue et les petites Antilles ; au 19ème siècle, l’Allemagne, la Scandinavie et la Belgique. En 1855, la qualité et la renommée des vins de Bordeaux se développe encore davantage avec le célèbre classement de 1855 établi à l’occasion de l’exposition universelle de Paris sous Napoléon III.
Au 19ème siècle, les vignes sont attaquées par divers champignons : l’Oïdium, le Phylloxéra puis le Mildiou. Les vins se raréfient et les prix augmentent. Mais diverses découvertes comme le greffage de cépages bordelais sur des pieds américains résistants à la maladie ou comme la « bouillie bordelaise » (mélange de chaux et de sulfate de cuivre) permettent aux vignes d’être sauvées.

Afin de se prémunir d’une nouvelle crise entrainant des chutes de prix, les Girondins élaborent en 1911 une législation nationale sur l’origine des vins délimitant des aires d’appellation. Puis, en 1936, sont instaurées l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) et les AOC (Appellations d’Origine Contrôlées) qui visent la valorisation des produits par une meilleur qualité, des conditions de production précises (cépages, méthode de culture et de vinification, aire géographique…). De nouveaux classements seront créés pour St-Emilion en 1955 et pour les Graves en 1953.

Aujourd’hui, la nouvelle génération bordelaise souhaite allier traditions et modernité. Une culture durable et soucieuse de l’environnement se développe et de nombreux domaines prônent une viticulture biologique et/ou biodynamique. Cette génération investit également dans l’innovation, la recherche et le développement au service de la conception du vin. De nouveaux savoir-faire apparaissent, de nouveaux chais modernes et ultra design sont créés et le développement de l’œnotourisme va de pair avec la volonté de ces derniers de rendre le vin accessible à tous.


TERROIR

Terroir Bordelais, guide des vins de bordeaux, sols bordelais

La région Bordelaise offre des paysages contrastés et un climat océanique tempéré. Les variations climatiques donnent d’une année à l’autre des millésimes très différents. Si la pluie est un risque permanent pour la qualité des raisins, les deux fleuves apportent un effet modérateur. Les sols sont majoritairement argilo-calcaires ou constitués de sables et de graves (1).

Bordeaux produit avec régularité un haut niveau de qualité et doit sa renommée à la grande diversité de ses terroirs.


VINS ET CEPAGES

Vins et Cépages de Bordeaux, guide des vins de bordeaux, cépages bordelais

L’une des particularités des vins de Bordeaux est de provenir d’un assemblage de plusieurs cépages, créant ainsi des vins uniques. Six principaux cépages, (trois pour les rouges et trois pour les blancs) sont utilisés pour l’élaboration des vins de Bordeaux et sont parfois complétés par des cépages dits « auxiliaires » présents en quantité réduite (2).
Les vins rouges sont ainsi principalement assemblés à partir du Merlot, du Cabernet Sauvinon et du Cabernet Franc. Les cépages auxiliaires rouges sont le Petit Verdot, le Malbec et le Carménère. Les vins blancs sont eux principalement assemblés à partir du Sémillon, du Sauvignon Blanc et de la Muscadelle. Les cépages auxiliaires blancs sont le Colombart, le Merlot Blanc, le Sauvinon Gris et l’Ugni Blanc (2).

Le Cabernet Sauvignon est le cépage traditionnel du Bordelais. Très aromatique et à base de fruits noirs et de réglisse, il apporte de la structure et des tannins vigoureux qui lui confèrent une forte aptitude au vieillissement (2).

Le Cabernet Franc est le cépage complémentaire qui apporte fraîcheur et complexité aromatique aux notes de framboise et de violette (2).

Le Merlot est le cépage le plus répandu du Bordelais. D’une forte intensité aromatique, il apporte des arômes de fruits rouges et des notes grillées après quelques années (2).

Le Sémillon est le cépage de base des vins blancs secs et des plus grands Sauternes. Attaqué et sublimé par la « pourriture noble », il développe des parfums très gourmands. Pour les vins blancs secs il est le plus souvent assemblé au cépage Sauvignon (2).

Le Sauvignon blanc apporte aux vins de l’acidité ainsi que de la minéralité et de la fraîcheur (2).

La Muscadelle est le cépage complémentaire des blancs secs et moelleux. Très fragile, il produit des vins très aromatiques, peu acides et puissants (2).


Bordeaux vin, bordeaux guide des vins

Pour approfondir vos connaissances sur le vignoble de Bordeaux et ses vins, n’hésitez pas à vous rendre dans ce vignoble pour rencontrer les producteurs de la région. Des grands crus classés aux petites propriétés familiales, vous pourrez visiter divers chais, caves et vignobles, déguster différents millésimes, voir l’influence des cépages… Vous pourrez ainsi partager un moment unique avec les vignerons et propriétaires qui seront ravis de vous faire découvrir leurs propriétés, leurs vins et leurs traditions.


Sources : [1] Production 2019 des vins de Bordeaux, Le Figaro Vin (avis-vin.lefigaro.fr)

[2] CIVB (Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux)


chateau pape clement

Classement des vins de Bordeaux

Découvrez l'histoire et la liste des différents classements des Grands Crus du bordelais : 1855, Graves, Saint Emilion, Crus du Médoc ...