Guide des vins de Provence

Guide des vins de Provence, vins provence

Situé entre la Méditerranée et les Alpes, le vignoble provençal s’étend sur 200 kilomètres et plus de 26680 hectares à travers les départements du Var, des Bouches-du-Rhône et une partie des Alpes-Maritimes (1). Trois appellations majeures font la renommée des vins de Provence : Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence. Spécialisée dans le rosé qui représente près de 90% de sa production, la Provence produit également des vins rouges et blancs.

Accédez en un clic à la rubrique de votre choix : histoire, terroir, vins et cépages

Vignoble Provence, provence vin, provence terroir

Carte du vignoble de Provence

Accédez en un clic à la rubrique de votre choix : histoireterroirvins et cépages.


HISTOIRE

Histoire des vins de Provence

L’histoire des vins de Provence a débuté il y a 2600 ans lorsque les Phocéens y implantèrent la vigne. Puis, lorsque les Romains s’installent en Provence, ils développent la culture de la vigne, fondent la ville d’Aix-en-Provence et le port militaire de Fréjus. En étendant leur empire, ils importent également la vigne dans d’autres régions (Vallée du Rhône, Beaujolais, Bourgogne, Sud Ouest, Bordelais).

Après la chute de l’empire Romain, il faudra attendre le Moyen-âge pour voir à nouveau la vigne se développer et prospérer sous l’influence des moines. Du 5ème au 13ème siècle, les Abbayes de la région produisent du vin et la viticulture devient un objet de commerce. Au 14ème siècle les moines le commercialisent aux familles nobles et aux grands officiers de l’armée royale qui acquièrent de nombreux vignobles Provençaux (1).

En 1880, le vignoble Provençal, comme le reste du vignoble Français, est lui aussi ravagé par le phylloxera qui parasite les racines des vignes. Mais diverses découvertes comme le greffage de cépages Français sur des pieds américains résistants à la maladie permit de reconstruire le vignoble.

Au début du 20ème siècle, pour mieux faire face aux difficultés, les vignerons décident de se regrouper afin de mettre en commun leur savoir-faire et leurs outils. Le mouvement coopératif est né (1). À la suite, sera créé l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) et les AOC (Appellations d’Origine Contrôlées) qui fixeront de meilleures conditions de productions.


TERROIR

Terroir de Provence
Marquée par un climat méditerranéen et des températures douces assorties de l’influence du Mistral, le vignoble provençal est sculpté de collines, de vallées et de montagnes, offrant un relief inoubliable. Les vignes comptent environ 2800 heures de soleil par an. Le mistral permet de rafraichir le vignoble et de le protéger de maladies liées à l’humidité (1).
Les sols sont principalement calcaires, formés de galets conservant l’humidité et de cristallin de roches éruptives (2).


VINS ET CEPAGES

Provence terroir et cépages, provence appelaltions

En Provence, le vin rosé est une spécialité liée au climat, au terroir et aux cépages. La région y consacre 89% de sa production et est la première région viticole associée au vin rosé (1).

Plus d’une douzaine de cépages entrent dans l’élaboration des vins de Provence.
Pour les vins blancs les principaux cépages utilisés sont le Rolle, l’Ugni Blanc et la Clairette et pour les vins rouges la Syrah, le Grenache, le Cinsault et le Mourvèdre.

Le Rolle est cultivé depuis toujours en Provence et donne aux vins un parfum d’agrumes et de poires. Il apporte du gras, de l’équilibre et de la finesse aux vins (1).
L’Ugni blanc, d’origine toscane permet d’obtenir un vin clair et fruité. Assemblé à d’autres raisins, il apporte une touche de fraicheur dans les vins (1).
La Clairette est un cépage typiquement méridional et très ancien en Provence. Il permet de produire des vins aromatiques et bouquetés aux notes de fruits à chair blanche, de fenouil et de tilleul (1).

Le Grenache, originaire d’Espagne résiste bien au vent violent et à la sècheresse. Il apporte de l’ampleur et de la puissance aux vins, des arômes de fruits rouges et des notes épicées (1).
Le Cinsault est originaire de Provence et est largement utilisé pour l’élaboration des vins rosés. Il apporte de la fraîcheur, de la finesse et des notes fruitées (1).
La Syrah donne des vins aptes à un vieillissement prolongé, aux notes de vanille, de havane et de fruits rouges confits (1).
Le Mourvèdre est implanté depuis très longtemps en Provence. Souvent associé au Grenache et à la Syrah, il offre des arômes de violette et de mûre puis d’épices, de poivre et de cannelle après plusieurs années (1).


Provence, provence vin, provence domaines

Pour approfondir vos connaissances sur le vignoble de Provence et ses vins, n’hésitez pas à vous rendre dans ce vignoble pour rencontrer les producteurs de la région. Vous pourrez visiter divers chais, caves et vignobles, déguster différents millésimes, voir l’influence des cépages et partager avec les vignerons et propriétaires qui seront ravis de vous faire découvrir leurs propriétés, leurs vins et leurs traditions.


Sources : [1] CIVP (Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence)

[2] Le Figaro Vin, guide des régions et des appellations, Provence (avis-vin.lefigaro.fr)


Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche