LE VIGNOBLE DU LANGUEDOC ROUSSILLON

Guide des vins du Languedoc Roussillon

De Nîmes aux portes de l’Espagne, le vignoble du Languedoc-Roussillon s’étend sur 4 départements : l’Aude, le Gard, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales sur une surface de plus de 42000 hectares et 21 appellations. Trois cépages majeurs font la renommée des vins du Languedoc : le Grenache, le Mourvèdre et la Syrah. Le vignoble du Languedoc Roussillon est le plus grand et le plus ancien vignoble de France. La culture de la vigne remonte en effet à 600 ans avant JC (1).

Languedoc roussillon carte des appellation, languedoc roussillon appellations

Carte du vignoble du Languedoc Roussillon

Accédez en un clic à la rubrique de votre choix : histoireterroirvins et cépages.


HISTOIRE

Histoire des vins du Languedoc Roussillon

L’histoire du Languedoc Roussillon débute au 5ème siècle avant J.C lorsque les Grecs y introduisirent la vigne. Le vignoble du Languedoc Roussillon est ainsi le plus ancien vignoble de France. Comme pour la plupart des autres vignobles en France, ce sera sous l’impulsion des Romains qu’il connaitra son essor pendant plus d’un millénaire (1).

Au 17ème siècle, la construction du Canal du Midi qui relie la mer Méditerranée à l’océan atlantique permettra de faire connaître et de vendre les vins du Languedoc Roussillon. Cela dynamisera ainsi le vignoble et le secteur économique régional (1). La construction des chemins de fer au 19ème siècle perpétuera ce développement puisqu’il permettra d’expédier du vin dans les régions du nord de la France (1).

Mais en 1868, le Phylloxéra mettra un frein à cette prospérité puisqu’il détruisit la totalité du vignoble. Comme dans d’autres régions touchées par cet insecte ravageur s’attaquant aux racines des plants de vignes, le greffage de cépages Français sur des pieds américains résistants à la maladie permettra de reconstruire le vignoble (1). Néanmoins, cette solution ne fut pas autant bénéfique qu’elle aurait pu l’être puisque les vignerons languedociens replantèrent avec frénésie de multiples plants de vignes et la quantité des rendements l’emporta sur la qualité. Le vignoble produit alors le plus gros volume de vin de table au niveau national avec des récoltes annuelles abondantes mais au détriment de la qualité du vin souvent jugé sans trop de saveurs (1). En 1900, la surproduction nationale entraine une forte chute des cours et des révoltes liées à des fraudes et des marchés parallèles émergent jusqu’en 1910, année où la viticulture française repart sur de bonnes bases (1).

En 1936, l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) est créé. Le vignoble et ses terroirs commencent dès lors à être reconnu au niveau national. Les premières appellations en VDQS (Vin de Qualité Supérieure) apparaissent et se transformeront par la suite en AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) (1).

Depuis 1980, le vignoble du Languedoc-Roussillon se restructure et développe des cépages typiquement méditerranéens afin de remanier sa culture de manière plus qualitative.


TERROIR

Terroir du Languedoc Roussillon

Situé dans une zone climatique méditerranéenne, marquée par des hivers doux, des étés chauds et secs et de faibles précipitations, la Tramontane, vent très présent, permet de sécher les vignes et de les prévenir des maladies(1). Le Languedoc-Roussillon est la région viticole la plus vaste de France. Une telle superficie offre une grande diversité de terroirs et de sols qui diffèrent énormément selon les appellations : vastes terrasses de cailloux roulés, calcaires et schistes, sols argileux, sableux, grès…(1).


VINS ET CEPAGES

Vin et cépages du Languedoc Roussillon, appellations du languedoc roussillon

Les vins d’AOC Languedoc Roussillon peuvent être constitués d’un seul ou de plusieurs cépages (1). Une grande diversité de cépages entre dans l’élaboration des vins du Languedoc Roussillon. Les principaux cépages utilisés sont le Grenache, le Mourvèdre, le Carignan, le Cinsault ou la Syrah.

Le Grenache est associé généralement à des cépages plus tanniques comme la Syrah ou le Mourvèdre. Il permet d’élaborer des vins doux naturels (tels que le Banyuls) mais aussi des vins de garde, structurés et aromatiques (1).

Le Cinsault est largement utilisé pour l’élaboration des vins rosés. Il produit des vins fruités et souples (1).

La Syrah donne des vins aptes à un vieillissement prolongé, aromatiques, tanniques, charpentés et peu acides. Ce cépage permet également d’élaborer des rosés très fruités (1).

Le Mourvèdre : implanté dans le sud de la France depuis le Moyen-âge et apte au vieillissement sous-bois, il offre des vins de grande qualité, corsés, colorés et riches en tanins (1).

Le Carignan est implanté dans tout le midi méditerranéen et est associés à d’autres cépages. Il donne des vins puissants avec des tanins durs parfois avec une certaine amertume (1).


Vignoble du Languedoc Roussillon

Pour approfondir vos connaissances sur le vignoble du Languedoc Roussillon et ses vins, n’hésitez pas à vous rendre dans ce vignoble pour rencontrer les producteurs de la région. Vous pourrez visiter divers chais, caves et vignobles, déguster différents millésimes, voir l’influence des cépages et partager avec les vignerons et les propriétaires qui seront ravis de vous faire découvrir leurs propriétés, leurs vins et leurs traditions.


Sources : [1] CIVL (Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc) – Languedoc Wines 2019


Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche