LE VIGNOBLE DE CHAMPAGNE

Vignoble de Champagne

Le vignoble champenois couvre plus de 35 000 hectares et s’étend dans les départements de la Marne, de l’Aube, de l’Aisne, de la Haute-Marne et de la Seine-et-Marne (1). Seulement trois cépages sont autorisés pour l’élaboration du Champagne : le Pinot Noir, le Pinot Meunier et le Chardonnay. La Champagne est la seule région à ne revendiquer qu’une appellation principale. On distingue trois types d’acteurs en Champagne : les maisons de négoce qui possèdent et élaborent leurs vins en complétant leur approvisionnement par l’achat de raisins ; les caves coopératives qui fournissent les maisons de négoce et développent également des marques comme par exemple Nicolas Feuillatte ; et pour finir, les vignerons portant le nom de récoltant manipulant, qui élaborent leurs vins à partir de leur propre vignoble (1).  Carte du vignoble Champenois, carte vignoble champagne

Carte du vignoble Champenois

Accédez en un clic à la rubrique de votre choix : histoireterroirvins et cépages.


HISTOIRE

Histoire du Champagne

C’est entre les 1er et  4ème siècles qu’apparaissent les premiers vignobles en Champagne. Grands amateurs de vins et experts dans la culture de la vigne, les romains surent repérer en Champagne les côtes les plus propices à la vigne, choisir les sols proposant les meilleurs drainages, les terrains exposés au soleil et y adapter des cépages résistants à la rigueur du climat (2).

Les évêques leur succèdent ensuite. L’archevêque de Reims ainsi que les grandes abbayes de Hautvilliers, Saint-Thierry, Reims et Saint Nicaise furent en effet des propriétaires viticoles importants (1). Au Moyen-Âge, les vins de Champagne présentent naturellement une effervescence légère et éphémère du fait de la fermentation incomplète du moût (2). L’assemblage était pratiqué par les moines, qui pressuraient les raisins de différents cépages et parcelles, livrés par les vignerons de la région (1). Certains moines cellériers, comme le célèbre Dom Pérignon, transformèrent l’assemblage en un savoir-faire précis (2).

De 898 à 1825, c’est à Reims que les rois de France sont sacrés. Les cérémonies s’accompagnent de grands festins où les vins de Champagne coulent à flots. Ces derniers vont ainsi rapidement devenir des vins que l’on offre en hommage aux monarques qui viennent dans la région. François 1er, Marie Stuart, Louis XIV se virent offrir plusieurs bouteilles (2).

Dès le 12ème siècle, le prestige des vins de Champagne ne cesse de grandir et franchi les frontières. Symbole de l’excellence, le Champagne était présent aux grandes expositions universelles de 1889 et de 1900 (2).

En 1905 les Champenois demandent au Ministère de l’Agriculture la délimitation précise de la « Champagne viticole » et l’exclusivité du nom de « Champagne » réservé aux vins « récoltés et manutentionnés complètement dans la Champagne viticole » (2). En 1927, une loi fixe et recense les « communes propres à produire le vin de l’appellation ».

Encore aujourd’hui, le Champagne représente la culture française et l’esprit français. Vin de gaieté et de fête, le champagne parraine les grands festivals de cinéma, les expositions culturelles, les manifestations sportives, les commémorations, les anniversaire notables… Ils sont également les vins privilégiés des fêtes de fin d’année (2).


TERROIR

Terroir Champenois

La nature particulière des sols et sous-sols calcaires de la Champagne entraîne un bon drainage des eaux en cas de pluie et la constitution d’une large réserve d’eau en cas de sécheresse. Cela permet ainsi aux racines de la vigne de s’alimenter dans les pires conditions météorologiques.

Le vignoble Champenois recense différentes zones avec un territoire propre à chacune :

La Montagne de Reims est située au sud de Reims et est bordée de larges versants en pente douce. C’est la partie la plus froide de la Champagne et son climat en fait le fief privilégié du Pinot Noir (3).

La Vallée de la Marne est située sur les deux rives de la Marne, de l’Est de Château-Thierry à l’Est d’Épernay. Son sol a une dominante d’argile et est surtout connue pour son Pinot Noir et son Pinot Meunier. La Vallée de la Marne possède deux villages à l’appellation « Grand Cru » : Aÿ et Tours-sur-Marne (3).

La Côte des Blancs s’étend sur une vingtaine de kilomètres au sud d’Épernay. Ses versants culminent à 250 mètres et les meilleurs crus se trouvent à l’Est. Son sol crayeux allié à un climat plus doux, en fait le fief privilégié du Chardonnay (3).

La Côte de Sézanne est la zone la plus récente et la moins connue de la Champagne. Les vignes y ont été plantées dans les années 1960. Le raisin est presque exclusivement du Chardonnay.

Le vignoble de l’Aube s’étend sur plus de 100 kilomètres au sud d’Épernay. Son climat est plus continental avec des hivers froids et des étés chauds. Son sol est composé d’argile et de marne kimméridgienne, semblable à celui de Chablis. Une partie de la production est achetée par des maisons de négoce de Reims et d’Épernay (3).


VINS ET CEPAGES

Vins et cépages Champenois

Trois cépages sont autorisés pour l’élaboration du Champagne : le Pinot Noir, le Pinot Meunier et le Chardonnay.

Le Pinot Noir  représente 38% du vignoble planté. Parfait sur les terrains calcaires et frais, c’est le cépage dominant de la montagne de Reims et de la Côte des Bar. Les vins de ce cépage se distinguent par des arômes de fruits rouges et une structure marquée (2).

Le Pinot Meunier est un cépage vigoureux qui convient davantage aux terroirs plus argileux comme ceux de la Vallée de la Marne. Il donne des vins souples et fruités qui évoluent un peu plus rapidement dans le temps et apportent à l’assemblage de la rondeur (2).

Le Chardonnay occupe 30% du vignoble de Champagne. Les vins se caractérisent par des arômes délicats, des notes florales, d’agrumes et parfois minérales. C’est le cépage idéal pour le vieillissement des vins (2).


Vignoble de Champagne, vignoble champenois

Pour approfondir vos connaissances sur le vignoble de Champagne, n’hésitez pas à vous rendre dans ce vignoble pour rencontrer les producteurs de la région. Vous pourrez visiter divers chais, caves et vignobles, déguster différents millésimes, voir l’influence des cépages et partager avec les vignerons et propriétaires qui seront ravis de vous faire découvrir leurs propriétés, leurs vins et leurs traditions.


Sources : [1] Le Figaro Vin, guide des régions et des appellations, Champagne (avis-vin.lefigaro.fr)

[2] Comité Interprofessionnel du vin de Champagne – CIVC (https://www.champagne.fr)

[3] Petit Larousse des Vins, Larousse 2005


Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche